Mémoire d'actuariat

Modélisation du risque de Spread et du risque souverain dans le cadre de l\'ORSA
Auteur(s) CHAUMIEN-HETROY Isabelle
Société Mutavie
Année 2016

Résumé
La directive Solvabilité 2 a été adoptée en 2009 par la Commission Européenne, pour une mise en application au 1er janvier 2016. La mesure de risque de référence choisie par l’EIOPA est la Value-At-Risk (VaR). Il s’agit de déterminer le montant des fonds propres devant être immobilisé par une entreprise pour garantir une probabilité de ruine d'au plus 0,5% à horizon d’un an. Ce montant, appelé SCR (Solvency Capital Requirement), est calculé via une formule standard (selon une approche modulaire). Alors que la formule standard fournit un calibrage des chocs pour le risque de spread identique pour tous les assureurs européens, l’ORSA permet d’évaluer plus précisément le risque inhérent au portefeuille détenu. Par ailleurs, le risque crédit souverain, qui n’est absolument pas pris en compte dans la formule standard doit être mesuré dans le cadre de l’ORSA. Ainsi l’ORSA permet de résoudre partiellement le problème de calibrage du risque de spread et d’insuffisance de traitement du risque de crédit souverain. La problématique de ce mémoire est de proposer une modélisation du risque de spread corporate et souverain afin de prendre en compte les risques spécifiques d’un assureur, détenteur d’un portefeuille obligataire. La méthodologie proposée s’appuie sur celle proposée par l’EIOPA dans le cadre de la formule standard sur la base de la VaR mais en introduisant la troisième dimension du secteur d’activité des émetteurs corporates. Cette méthodologie sera déclinée pour mesurer le risque souverain. Le but de cette méthodologie est de répondre à la question de l’évaluation de la mesure dans laquelle le profil de risques de l’assureur s’écarte des hypothèses qui sous-tendent le capital de solvabilité requis. Elle permet notamment de s’assurer de la cohérence des hypothèses de calibrage du choc de spread de la formule standard et de calibrer au plus juste le choc sur un portefeuille dont la composition est spécifique à un instant t. Elle permet également de prendre en compte le risque souverain qui n’est pas modélisé dans la formule standard.

Abstract
The Solvency 2 Directive was adopted in 2009 by the European Commission and is scheduled to come in effect on January 1, 2016. The reference risk measure chosen by EIOPA , is the Value-At-Risk (VaR). This is to determine the amount of own funds to be immobilized by a company to prevent a financial ruin with a probability of less than 0.5% in the next year. This amount, called SCR (Solvency Capital Requirement) shall be computed with a standard formula (modular approach). While the standard formula provides an identical calibration of shocks for spread risk for all European insurers, ORSA allows to more accurately assess the risk inherent to the portfolio held. Moreover, sovereign credit risk, which is absolutely not considered in the standard formula should be considered in the ORSA. Thus, ORSA can partially solve the problem of calibration of spread risk and of inadequacy of sovereign credit risk assessment. The goal of this report is to propose a model of corporate spread risk and sovereign risk to take into account the specific risks of an insurer, holder of a bond portfolio. The methodology is based on the methodology of EIOPA within the framework of the standard formula based on the VaR but introducing the third dimension of the industry corporates issuers. This methodology will be developed for measuring sovereign risk. The goal of this methodology is to answer the question of assessing the extent to which the risk profile of the insurer deviates from the assumptions underlying the Solvency Capital Requirement. It allows to ensure the consistency of the calibration of the shock spread assumptions of the standard formula and to accurately calibrate the shock on a portfolio whose composition is specific at a given time. It can also take into account the sovereign risk that is not modeled in the standard formula.

Mémoire complet