Mémoire d'actuariat

La participation aux bénéfices sur les contrats avec sortie en rente
Auteur(s) COLL Marion
Société Axa France
Année 2016
Confidentiel jusqu'au 21/01/2018

Résumé
La réglementation impose aux assureurs d’être prudents quant à la tarification de leurs contrats et aux rendements qu’ils promettent. En contrepartie, ils doivent redistribuer une partie de leurs bénéfices aux assurés. Dans le contexte de taux bas actuel le choix de participation aux bénéfices servi aux assurés revêt un double enjeu. D’une part ne pas générer trop de collecte sur le fonds euro ce qui le diluerait excessivement. D’autre part ne pas pousser les assurés vers la concurrence ce qui diminuerait probablement aussi bien l’encours sur le fonds euro que sur les supports en unités de compte. Un autre sujet d’intérêt aujourd’hui est celui des rentes. En effet, c’est un périmètre en plein expansion puisque le nombre annuel de mise en service de rentes a plus que doublé depuis 2009 chez AXA France. Ce mémoire propose de joindre ces deux sujets et d’étudier le traitement optimal des rentiers en termes de distribution de la participation aux bénéfices. Deux types de produits seront à l’étude : les produits d’épargne classique où la sortie en rente est optionnelle et les produits du type Madelin où la sortie en rente est obligatoire. Chaque produit se verra appliquer quatre pilotages de participation aux bénéfices sur un horizon de trente ans. Le but du mémoire étant de déterminer la meilleure attitude à adopter vis-à-vis des rentiers en termes de participation aux bénéfices.

Abstract
The regulation requires caution from insurers when in comes to price their contracts and to the returns they promise. In return, they must redistribute some of their earnings to policyholders. In the current low rate environment, the choice of the credit rate given to policyholders has a dual challenge. On the one hand, not to generate too much collection on general account this would dilute it excessively. On the other hand, not to push policyholders toward competitors, it is likely to decrease both the general account and the unit-linked account. Another hot topic today is annuities. Indeed, this field is expanding at AXA France as the number of new annuities has more than doubled since 2009. This thesis proposes to join both subjects and study the optimal treatment for pensioners in terms of distribution of credit rate. Two kinds of products will be studied: the traditional savings products where annuities are optional and regulated pensions products where annuities are mandatory. On each product fours management will be tested over a period of thirty years. The purpose of the thesis is to determine the best attitude to adopt with pensioners when it comes to credit rate.

Mémoire complet