Mémoire d'actuariat

Nature et calcul de l'ajustement pour risque non financier dans un environnement incertain
Auteur(s) AUCOIN Tanguy
Société GALEA & Associés
Année 2019

Résumé
La norme IFRS 17 insurance contracts, actuellement en cours d'adoption par l'Union Européenne, entrera en vigueur en janvier 2021. A travers l'élaboration d'IFRS 17, l'IASB a conçu une norme complète prescriptrice de nouveaux principes d'évaluation des provisions. Dans ce mémoire, nous nous intéresserons plus particulièrement à l'ajustement pour risque non financier. Une première partie du mémoire s'attachera à définir la nature exacte de cette nouvelle provision, en faisant la synthèse des dispositions de la norme et de leurs implications opérationnelles. On remarquera ainsi que l'ajustement pour risque, si elle est parfois comparée avec les mesures de risques existantes comme la Marge pour risque de Solvabilité 2 ou le CRNHR calculé dans le cadre de l'Embedded Value, comporte plusieurs spécificités qu'il faut prendre en compte dans son calcul. Deux singularités apparaissent alors comme déterminantes : d'une part, l'entité dispose d'une grande liberté dans la méthode de calcul. D'autre part, pour une même méthode, l'expression de l'ajustement pour risque est propre à chaque entité car elle représente la compensation requise propre à l'entité pour palier l'incertitude des flux contractuels. Ces deux caractéristiques nous poussent à considérer une méthode de calcul différente du coût du capital. Différentes méthodes et mesures de risque seront alors passées en revue, en essayant de s'attacher en permanence à expliciter les différentes sources d'erreurs liées à chaque processus. Un exemple calculatoire illustrera comment le montant d'ajustement pour risque provisionné varie en fonction de l'information objective disponible et des hypothèses qu'une entité prend sur les paramètres de la loi de distribution du risque. Au-delà de l'information objective disponible sur un phénomène, le but de ce mémoire est de montrer que le montant de l'ajustement pour risque pourra également varier en fonction de l'aversion à l'ambiguïté d'une entité donnée. Chaque assureur réagit différemment à un univers incertain, et le risk adjustement doit idéalement exprimer ce rapport unique. Grâce à un modèle bootstrap appliqué à un triangle de sinistres IARD, on proposera une méthode opérationnelle simplifiée qui permet de calculer un ajustement pour risque dépendant à la fois de l'incertitude sur les flux financiers et du rapport qu'entretient l'entité avec l'ambiguïté.

Abstract
International Financial Accounting Standard (IFRS) 17 insurance contracts is now in the process of being adopted by the European Union, and will most surely come intor force in January, 2021. The implementation of IFRS 17 will totally reshape the way technical provisions are accounted for. In the present paper, we will focus especially on one of the three IFRS 17 new provisions, Risk Adjustment for non-financial risk. The first part of this paper will try to define as precisely as possible the nature of this new provision, by synthetizing the standard guidance and their opreational implications. We will then notice that risk adjustment, if it is often compared to other existing risk measures such as the Risk Margin from Solvability 2 or the CRNHR computed in the Embedded Value, includes several specificities that must be taken into account when calculating it. Two of them appeared essential: First, entities have almost total freedom in the calculation method. Moreover, for a given method, the risk adjustment is for each entity unique, as it "reflects the compensation that the entity requires for bearing the uncertainty about the amount and timing of the cash flows that arises from non-financial risk." These two characteristics give us cause to reflect wheter we should explore new methods than the Cost of Capital method. Different methods will be reviewed, with special focus on explicating the different error sources linked to each process. A computational example will finally illustrate how the risk adjustment amount is function of the objective available information and the hypothesis taken by an entity on the parameters of the risk distribution. Beyond objective information avalaible on a given phenomenon, this paper's objective is to show that the amount of risk adjustment will also change in accordance with the ambiguity aversion of a given entity. Each ninsurer reacts differently to an uncertain environment, and the subsequent risk adjustment should express this unique relation. Thanks to a bootstrap model applied to a IARD insurer's claims triangle, we will put forward an operational and but simplified method that allows to calculate a risk adjustment which depends both on the uncertainty related to cash flows and the entity's behavior when confronted to ambiguity.

Mémoire complet