Actualités

Partager sur :
29 septembre 2021
Formations

3 questions à André Grondin

Vue 243 fois

Nommé cette année à la direction scientifique du Certificat DSA- Management de la Datascience en actuariat, André GRONDIN a accepté de répondre aux questions de l'Institut du Risk Management. Il nous livre à cette occasion sa vision de la Datascience et de l’enseignement.

#Quelle est votre vision du Management de la Datascience en assurance ?

La Donnée est une ressource indispensable à tout acteur du secteur de l'assurance. Sa maîtrise en fait un facteur clé de succès pour gérer les risques, assurer la rentabilité des portefeuilles et assurer la satisfaction client.
Cette maîtrise passe alors par le management de la Datascience.

Quel que soit le cas d'usage (en marketing, en actuariat et/ou en gestion), le management de la Datascience est présent et nécessaire tout au long du processus de gestion d'un projet en assurance :
- Le Data Engineering - pour la préparation et la gestion des données,
- L'utilisation du Machine Learning pour la conception de modèles de prédiction ou du clustering,
- L'utilisation d'outils de visualisation, pour comprendre et convaincre,
- L'utilisation d'outils pour l'industrialisation et le monitoring des données et des modèles créés.

L'augmentation continue de la volumétrie des données impose aux métiers de l'assurance d'acquérir ces nouvelles compétences pour notamment :
- évaluer le potentiel des nouvelles données,
- maîtriser la qualité des données,
- intégrer les données dans les processus existants,
et ainsi rester compétitif.

Le management de la Datascience est rendu possible depuis une décennie grâce à l'essor de l'open source et de l'open data.
Les technologies d'exploitation des données en grande dimension et la multiplication des applications dans diverses industries favorisent également l'exercice.

#Pourquoi avoir accepté de jouer le rôle de directeur scientifique ?
J'ai commencé en tant que stagiaire dans la formation il y a 5 ans.
Une fois diplômé, ma passion pour la Datascience et mon goût pour l'enseignement m'a conduit à proposer à Romuald Elie, ancien directeur scientifique du programme, d'intervenir dans la formation. Depuis 3 ans, je partage aux stagiaires les cas d'usages que je rencontre en tant que senior manager dans le consulting en actuariat.
A la fin de l'année 2020, Romuald Elie me partage son souhait de passer le flambeau. Animé par la conviction que les métiers de l'assurance doivent continuer à s'outiller et à acquérir les nouvelles compétences en datascience j'ai décidé de présenter ma candidature et de relever ce nouveau challenge.

#En quoi consiste votre mission ?
Soutenu par les équipes de l'Institut du Risk Management, je construis le programme de la formation et choisis les intervenants.J'assure la complétude des interventions et l'évaluation des compétences que doivent acquérir les stagiaires. Une veille réglementaire et de marché me permettent d'ajuster chaque année le programme en conséquence.

#Pourquoi le programme est innovant ?
Il s'agit de la seule formation française diplômante proposant d'acquérir les compétences en Datascience pour la gestion des risques en assurance.
La qualité et la diversité du corps professoral (académiciens chercheurs, professionnels de grandes entreprises leaders en informatique et responsables de Datalab en assurance) présentent de réels atouts.
Les professionnels intervenants exposent des cas d'usage réels et concrets en assurance et partagent leurs convictions.

https://www.institut-du-risk-management.fr/ 

 




Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.