Devenir actuaire qualifié/certifié

En France, comme partout ailleurs dans le monde, la profession actuarielle est confrontée à d’importantes évolutions. D'une part, dans un contexte de crise et de questionnement sur la pérennité de nos systèmes, les décideurs et le grand public manifestent une préoccupation accrue pour l’anticipation et l’évaluation du risque. D'autre part, avec l’entrée en vigueur des directives Solvabilité II ou Bâle III, le risque est placé au centre des exigences réglementaires et de la gouvernance des entreprises. Ces mutations rapides se traduisent, pour les professionnels du risque que sont les actuaires, par l’impératif de maintenir leurs expertises et leurs compétences techniques au niveau attendu par le marché.

Etre actuaire qualifié

Pour prétendre à la qualification, l'actuaire associé doit justifier auprès de ses pairs, représentés par la Commission de Qualification, d’une expérience professionnelle d’au minimum 3 ans qui démontre un exercice varié de ses compétences actuarielles.

  • Il doit désigner un référent actuaire qualifié qui sera son garant dans son processus de qualification
  • Il doit suivre une session de formation au professionnalisme constituée de deux évènements : un rendez-vous présentiel de présentation des enjeux de la qualification et un e-learning sur l’exercice du métier selon le Code de déontologie de l’Institut des actuaires
  • Il déposera un dossier de demande de qualification, dont la véracité est validée par son référent, auprès de la commission de qualification

Ce dossier est constitué :

  • d'un rapport conformément à l’article 4 (candidature à la qualification) du règlement intérieur de la Commission de qualification
  • de son CV justifiant une expérience professionnelle d'au moins 3 ans dans le domaine de l'actuariat
  • une lettre de motivation
  • une lettre de recommandation rédigée et signée par le référent

Des actuaires qualifiés, ayant le statut de pré-noteurs donné par la commission de qualification, émettent en toute confidentialité un avis sur la base de ce dossier de candidature.
La Commission de Qualification, souveraine dans cette responsabilité, accepte ou non d'accorder la qualification.

 

Etre actuaire certifié

Cela doit être l’objectif de tout membre de l’Institut des actuaires

La certification, pour un actuaire, correspond à une reconnaissance par ses pairs d’un savoir-faire en permanence mis à jour (cf. points PPC), d’une expérience professionnelle mais aussi d’un savoir-être dans les domaines de l’actuariat.

Être actuaire certifié, c’est aussi être membre de la communauté internationale des actuaires en tant qu’actuaire « Fully Qualified ».

Pour accéder à certaines fonctions pour lesquelles la compétence professionnelle doit être reconnue, certaines entreprises incitent leurs actuaires à obtenir la certification qu’il s’agisse de fonctions d’actuaire dans les entreprises de conseil, ou de fonctions clefs Solvency II.

Pour devenir actuaire certifié, un actuaire doit :

  • Etre qualifié
  • Disposer des points PPC suffisants, soit un minimum de 120 points annuellement

 

Point PPC

Depuis 2009, afin d’être en conformité et reconnus par les instances internationales (AAE, AAI), les actuaires certifiés ou « Fully Qualified » sont tenus de maintenir à jour leur niveau de connaissances professionnelles, quel que soit leur pays d’exercice. Cette demande est notamment liée aux évolutions des métiers techniques sous contraintes réglementaires qu’exercent les actuaires.

Pour matérialiser cet effort de maintien à niveau des compétences, le système des points de Perfectionnement Professionnel Continu, dits points PPC, a été mis en place et fonctionne de la manière suivante :

  • Chaque actuaire certifié doit avoir un minimum de 120 points PPC au 31/12 de chaque année
  • 120 points sont automatiquement décomptés au 01/01 pour confirmer le statut de « Certifié »
  • En cas de solde positif, les points sont crédités dans la limite de 240 ; en cas de solde négatif dans la limite de -60
  • Les actions rapportant des points PPC sont enregistrées dans l’espace membre de l’actuaire sur le site de l’Institut (auquel un justificatif doit être joint pour valider l’action)

Les actions éligibles sont de différentes natures et correspondent aux besoins identifiés d’un actuaire : science actuarielle, règlementaire en Assurance ou Finance, Langues, Communication… La Commission de Qualification et la Commission Scientifique ont établi une grille de valorisation des actions de mise à jour de connaissances réparties en 5 grandes familles. Elles étudient en commun la mise à jour de cette grille mais aussi les cas particuliers non pris en compte dans ce dernier document.

Depuis 2021, vous n’avez plus besoin de déclarer vos participations aux :

  • commissions statutaires
  • commissions techniques
  • groupes de travail
  • événements de l'Institut des actuaires (en tant que participant ou conférencier)
  • jurys
  • travaux de pré-notation de mémoire

Vos points PPC relatifs à ces actions seront directement crédités sur votre compte sur la base de votre participation effective (en fin d’année pour les commissions et groupes de travail, le mois suivant pour les événements, jurys et pré-notations).

Pour les autres actions, les demandes d'attribution de points PPC présentées par les membres de l’Institut des actuaires sont auditées par la Commission de Qualification.