Liste des articles
Vue 171 fois
16 septembre 2016

Blockchain : vers l’assurance automatique ?

Encadré

Damien de Bloteau ne cache pas qu’il étudie le sujet de très près. « La blockchain est un sujet passionnant à suivre, qui rappelle les premiers usages d’Internet dans les années 1990 », confie le responsable innovation d’AG2R La Mondiale. Apparue avec le bitcoin en 2008, cette technologie de stockage permet une transmission d’informations sécurisée sans organe central de contrôle. Classée par le Washington Post l’an dernier parmi les « technologies susceptibles de changer nos vies », la blockchain serait, en matière de sécurité, une arme redoutable et inviolable contre l’espionnage des données. À terme, elle pourrait donc remplacer la plupart des « tiers de confiance » – dont les assureurs – par des systèmes informatiques. Pour imaginer son utilisation potentielle, une équipe de développeurs a ainsi présenté à la Fintech Week de Londres, l’an dernier, une offre imaginaire d’assurance de voyage sans intermédiaire, où des voyageurs lésés étaient automatiquement indemnisés… sans déclarer de sinistre. « C’est un sujet important qui intéresse pas mal d’assureurs car cette technologie pourrait révolutionner notre façon de travailler et transformer en profondeur certains échanges entre personnes et entreprises, poursuit cet expert. Ce n’est pas pour demain mais c’est une tendance à suivre. »

 

Articles liés