Liste des articles
Vue 368 fois
21 décembre 2017

Le projet européen PEPP inquiète les assureurs

Encadré

Le projet de la Commission européenne de lancer un produit d’épargne retraite commun à tous les pays de l’Union est un autre sujet d’inquiétude pour les assureurs. L’objectif, en soi, ne soulève guère de polémique : il s’agit de permettre aux personnes les plus modestes, qui se retrouvent avec des pensions très faibles au moment de la retraite, de pouvoir préparer leurs vieux jours dans de meilleures conditions, grâce à un plan d’épargne retraite complémentaire dont les caractéristiques seraient exactement les mêmes dans les 28 États membres et respecteraient la réglementation de chaque pays.

Ce PEPP, pour Pan-european Personal Pension Product, serait toutefois, selon le projet de la Commission, distribué par de nombreux acteurs : banques, assureurs, fonds de pension, fonds d’investissement et gestionnaires d’actifs. Les bénéficiaires de ce nouveau produit pourraient changer de « fournisseur » tous les cinq ans, que ce soit à l’échelle nationale ou européenne.

Et c’est là que le bât blesse, selon les assureurs français, qui ne souhaitent pas voir la distribution des produits d’épargne retraite étendue à autant de nouveaux acteurs non assureurs. Dans les discussions en cours à Bruxelles, ils font donc valoir les risques que représente pour les clients le changement de fournisseur et insistent sur le devoir de conseil et de protection dû au consommateur lors de la vente de ce type de produit. Dossier à suivre…

Articles liés