Liste des articles
Vue 195 fois
30 mai 2016

Taux négatifs, quand la théorie devient réalité...

Encadré

Appliquer des taux négatifs revient à inverser la donne. La banque paierait pour prêter, l’investisseur serait rémunéré pour emprunter, l’épargnant devrait payer pour sécuriser ses dépôts, et les États seraient d’une certaine façon rémunérés pour émettre de la dette ! Impensable ?

Loin s’en faut ! Selon un calcul de Bloomberg, le 9 février, plus d’un quart des emprunts d’État, représentés dans leur indice international, affichaient un rendement négatif. Soit l’équivalent d’environ 6 000 milliards d’euros.

 

Articles liés